PARTAGER
Mariama Sarr

D’après le ministre de la Femme, de la famille et de l’enfance, les enfants de la rue n’appartiennent pas à la rue, c’est un «de privatif». C’est donc bien le retrait des enfants qui sont dans la rue qui est en question. 58 sorties ont été effectuées depuis la mise en application de ce plan qui en est jusqu’à présent à sa phase pilote dans le département de Dakar et qui sera étendu aux autres départements toujours, selon Mariama Sarr. Son ministre délégué en charge de la Micro-finance et de l’économie solidaire, Moustapha Diop, a précisé que la moyenne des taux de remboursement dans les 602 collectivités locales impactées par les financements élaborés par le ministère est de 93%. Le budget du ministère subit une légère baisse à hauteur de 1,41%, s’élevant à 17 422 500 540 francs Cfa soit un recul de près de 250 millions de francs Cfa. Cette décroissance s’explique notamment par le fait que les crédits d’investissements concentrent l’essentiel de celle-ci.
Le ministre du Budget, Birama Mangara, justifie ainsi cette baisse par la fin du projet Pides (Programme intégré de développement économique et social). A l’issue de la plénière, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité le projet de budget pour le prochain exercice.

  bdavid@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here