PARTAGER

La Fédération nationale des jeunes Afro-arabes (Fnjaas) est très remontée contre le ministre de la Jeunesse, Pape Gorgui Ndong. Ils lui reprochent son absence lors du panel qu’ils organisaient hier sur la «Res­tauration des valeurs», animé par Bamba Ndiaye. Bassirou Sow, coordonnateur national de la Fédération, s’en est pris à l’adjoint au sous-préfet de Dakar-Plateau qu’il a prié «de quitter gentiment» les lieux. Alors qu’il devait représenter l’autorité. «Avec tout le respect que je vous dois, je vous supplie de disposer si vous avez des choses à faire. C’est le ministre de la Jeunesse qu’on attendait pour venir présider la manifestation, mais pas l’adjoint au sous-préfet. Nous considérons cela comme un manque de considération à notre égard», a souligné avec force et conviction Bassirou Sow, poussant ainsi l’adjoint au sous-préfet de Dakar-Plateau à quitter les lieux.
Face aux journalistes, Bassirou Sow avait du mal à accepter la situation. «Nous sommes vraiment déçus par le ministre Gorgui Ndong. Un partenariat nous lie avec le ministre de la Jeunesse depuis trois ans, mais le ministre Pape Gorgui Ndong n’a respecté aucun des engagements pris à notre endroit. C’est au dernier moment qu’il m’a fait part de son indisponibilité pour prendre part à la manifestation. Il n’a aucune contrainte», s’indique M. Sow. Amer, il poursuit : «L’activité que nous menons aujourd’hui (hier) en est à sa 4e édition. Le ministre de la Jeunesse n’a donné aucun kopeck pour le budget relatif à l’organisation de l’évènement. Il a fui ses responsabilités. Nous n’avons pas l’argent pour convoyer nos 500 membres en provenance de l’intérieur du Sénégal. Nous demandons au président de la République de réagir. Nous n’avons pas encore payé la location des cars et de la salle du Grand Théâtre.» Il ajoute : «Le ministre Pape Gorgui Ndong se limite à donner un appui de 100 à 200 mille francs. Qu’est-ce qu’on va faire avec cette modique somme», s’étrangle de colère le coordonnateur national de la Fédération nationale des jeunes Afro-arabes qui a laissé entendre que le ministre de la Jeunesse «a foulé au pied les recommandations du président de la République disant que les jeunes Afro-arabes doivent être associés aux vacances citoyennes».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here