PARTAGER

Considéré par l’opposition comme un subterfuge du gouvernement pour écarter des candidats susceptibles de gêner la réélection de Macky en 2019, le parrainage continue de susciter des débats. Le ministre de la justice a tenu à clarifier.

«Si on voulait bloquer les opposants on aurait fait un parrainage des élus parce qu’elles sont minoritaires. Mais on ne l’a pas fait. On a choisi de rationaliser. Maintenant tous les candidats vont remplir les conditions pour participer aux élections. Toutes les grandes démocraties l’ont adopté» a déclaré Ismaila Madior Fall à la session des questions d’actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here