PARTAGER

Avec les vacances, les plages sont bondées de monde. Et cela rythme avec des cas de noyade que regrette le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique. «On a instruit (sic) les préfets de Guédiawaye et Pikine d’aller présenter des condoléances, mais nous regrettons que les jeunes aillent dans les plages surtout quand ce n’est pas autorisé. Quand ils ne sont pas assistés, c’est surtout à ce niveau qu’il faut qu’ils fassent des efforts. Quand il y a interdiction et qu’on dit que cette plage n’est pas autorisée, il faut prendre la précaution de ne pas y aller», a soutenu M. Ndiaye en marge de la cérémonie de sortie de la 44e promotion de l’Ecole nationale de police. Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here