PARTAGER

Il y a quelques années, tout le Sénégal s’était offusqué que le Président Wade ait osé demander à Mbaye Jacques Diop de lui remettre «ce qu’il lui a confié», en parlant de la présidence du Craes. En transposant au sein des partis, c’est pourtant ce que nous sommes en train de voir au Pds et au Pur. Le fondateur du parti en reste le propriétaire tant qu’il est vivant, et tous les militants/adhérents sont priés de regarder dans la direction qu’il leur demande et de chanter au tempo qu’il leur impose. Tous les récalcitrants sont écartés sans ménagement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here