PARTAGER

Les personnels contractuels des Centres de Traitement des Epidémies (CTE) menacent de quitter leurs postes. Ils réclament deux (2) mois d’arriérés de salaires au ministre de la Santé et de l’Action sociale.

Composé de médecins, infirmiers et hygiénistes, ce groupe agents donne un ultimatum de deux (2) jours, c’est-à-dire jusqu’au vendredi, à leur tutelle. Au-delà de cette date, ils menacent de quitter les centres de traitement.

« Il y aura cessation de service au-delà de vendredi prochain. On sera obligé de quitter pour de bon les centres de traitement de Covid-19», a déclaré leur porte-parole, Ousseynou Sarr.

Avant de pester : « On a essayé de communiquer, mais on n’a pas eu de répondant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here