PARTAGER

Après les Législatives du 30 juillet 2017, le Président Macky Sall a amplement remanié. L’homme politique a agi, mais aussi l’homme d’Etat s’est fait entendre. Ainsi, le Premier ministre et sa nouvelle équipe croient fermement en sa mission et vont satisfaire le chef de l’Etat dans la mise en œuvre de son programme dont le Plan Sénégal émergent (Pse), car la politique politicienne sur fonds de positionnement n’attarde pas le Président Macky Sall. Il est plus un homme d’Etat qu’un responsable politique, et par nature, inextricable aux exigences de résultats.
Dans l’équipe actuelle nommée ce jeudi (8 septembre 2017) se trouvent des ministres qui sont présents dans l’action politique et gouvernementale. Ils y sont par distinction d’un engagement patriotique et non pour une proximité amicale. Les Sénégalais le savent, les connaissent et en parlent déjà. Avec ce nouveau gouvernement et dans la perspective du Pse, des ministères nouveaux sont créés et d’autres sont réorganisés dans le sillage de sa mise en œuvre. Seulement, le Président Macky Sall a eu la présence d’esprit de s’inscrire dans l’intérêt national. La stratégie est concluante. Et cette équipe gouvernementale remaniée n’a pas laissé en rade les alliés qui y disposent d’un quota.
L’historicité du Président Macky Sall dans le jeu politique, la confiance placée en lui par les autres forces sociales, civiles et religieuses et le leadership qu’il incarne dans la sous-région lui imposent des résultats salués à l’applaudimètre. Il innove, descend permanemment sur le terrain, contrôle les projets en chantier, inaugure et articule son propos autour de l’action. Si le champ politique était un espace végétal, il ne démordrait pas de mener le rôle de la fourmi.
Le Président Macky Sall jouit d’un long parcours politique et d’une forte expérience d’homme d’Etat. Il sait qui le satisfait et qui n’œuvre qu’à donner une parodie de force locale. Déjà, le Président en est conscient. Et les Conseils des ministres décentralisés l’ont amené à prendre des engagements éléphantesques qui nécessitent à la fois des moyens colossaux à mobiliser dans les plus brefs délais et des ministres architectes qui ont le génie de mettre en œuvre les projets conçus et les engagements pris dans un esprit d’obligation de résultats.
Les résultats des Législatives ont déjà donné le scénario de la Présidentielle de 2019. Alors, il faut au chef de l’Etat des résultats bien exposés et expliqués dans tous les secteurs avec cette nouvelle réorganisation de l’équipe gouvernementale à rendre plus efficace et plus énergique dans l’action.
Chers camarades, acceptons le choix, car le Président Macky Sall a le devoir d’identifier et d’interpréter les aspirations et les attentes des citoyens, de rendre concrètes ses promesses et de tenir ses engagements ! Jamais le Sénégal n’a eu un chef de l’Etat aussi conscient de cette exigence. Aujourd’hui, une grande équipe composée d’hommes et de femmes est arrivée.
Ainsi, je félicite encore le Président Macky Sall, le chef du gouvernement. Par ailleurs, j’aimerais dire bonne chance aux nouveaux ministres et toutes mes félicitations à l’équipe gouvernementale et nous manifestons toute notre confiance en elle.
Vive le Sénégal ! Vive le Président Macky Sall !
Diaraf NDAO
Membre du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) et Coordonnateur l’Alliance pour la République (Apr) des Hlm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here