PARTAGER

Le Conseil présidentiel sur la relance de l’économie tenu au Cicad de Diamniadio a été une belle tribune pour le Président Macky Sall de faire comprendre à ses opposants qu’il refuse de se faire noyer dans les inondations. L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, le député Ousmane Sonko ou encore le Parti démocratique sénégalais (Pds) avaient virulemment attaqué la gestion de ce dossier par le régime actuel suite aux inondations notées un peu partout dans le pays au début du mois. La réponse du chef de l’Etat a tardé mais a été à la hauteur des attaques reçues. «Je ne peux pas accepter qu’on veuille, par des réseaux sociaux ou simplement de la pure démagogie, remettre en cause les efforts qui ont été faits pour assainir nos villes et nos communautés dans la région de Dakar», s’est en effet indigné mardi le chef de l’Etat. Le Président Sall a noté dans la lancée que l’occurrence de ce phénomène ne peut aucunement traduire un échec du Programme de lutte contre les inondations mis en place depuis 2012 et pour un montant global de 750 milliards francs. «Il y a eu des pluies exceptionnelles et si vous recevez en une journée trois mois de pluie, c’est normal qu’il y ait un trop-plein d’eau qui va se déverser dans les zones qui n’ont pas encore de plan d’assainissement et qui sont des zones basses», a-t-il ainsi souligné, vantant les avancées inédites réalisées sous son magistère, non sans mettre au défi ses principaux détracteurs. «Je suis à l’aise pour engager ce débat avec qui le souhaite dans ce pays pour dire que mon gouvernement a fait ce qu’aucun gouvernement n’a fait depuis 1960 en matière de lutte contre les inondations», a fièrement relevé le président de la République. Une mise au défi qui risque sans doute d’ouvrir la voie à de nouveaux développements. Mais pour autant, le Président Macky Sall s’est montré à l’aise sur la question. «Parlant des inondations, je suis à l’aise pour dire les efforts qui ont été faits. Il ne faut pas faire comme si rien n’a été fait ; c’est faux», a-t-il sèchement rajouté. Rappelant que le Programme décennal de lutte contre les inondations va prendre fin en 2022, le Président Macky Sall a exhorté ses services «à veiller à ce que les populations n’aillent pas s’installer dans des zones non aedificandi».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here