PARTAGER

Après la réélection du Prési­dent Macky Sall, le Psd/Jant bi estime que le temps est venu d’apaiser les tensions. Dans un communiqué, le parti de Mamour Cissé souligne que le chef de l’Etat «devra veiller, usant de ses prérogatives constitutionnelles, à amnistier Khalifa Sall et Karim Wade et à œuvrer à la libération des jeunes de l’opposition arrêtés lors des dernières manifestations postélectorales». Abass Cissé, porte-parole du parti, et ses camarades l’exhortent également à «persévérer dans le temps de l’action et du progrès, au profit de son Peuple, les chantiers ouverts dans les secteurs de la santé, de l’éducation, des transports et des infrastructures». Le Psd/Jant bi qui adresse ses «plus chaleureuses félicitations à son illustre allié et candidat», considère que cette victoire est méritée. Ce, ajoute-t-il, «malgré le tir groupé de jeunes rappeurs insulteurs, maîtres-chanteurs devant l’éternel, renforcés par une certaine société civile politicienne et encagoulée, ayant pris fait et cause pour une opposition revancharde».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here