PARTAGER

Le «gaspillage» noté lors de la «Nuit du Nord» est «un véritable coup de sabot porté à la gouvernance de ‘’sobriété et de vertus’’ déclamée sous tous les toits», par le régime de Macky Sall. C’est la lecture que le Psd/Jant bi a faite de cette manifestation organisée par le maire de Ndioum, Cheikh Ou­mar Hanne. Les camarades de Mamour Cissé dénoncent, dans un communiqué, cette «folie dépensière des courtisans ultra zélés du président de la République». Dans le document signé par le porte-parole de ce parti, on s’interroge sur ce gaspillage dans le «contexte surmédiatisé du procès de Khalifa Sall, que le pouvoir présente comme un grand moment de pédagogie de bonne gouvernance, et comme une école de dissuasion pour les délinquants financiers qui dilapident nos maigres ressources». Pour le Bureau politique dudit parti, il est «inadmis­sible que des gens de son propre camp puissent, au même moment, dépenser 300 millions de francs pour chanter et danser sans vergogne, toute une nuit». Le Psd/Jant-bi qui s’interroge aussi sur la provenance de cette «manne incroyable», demande à Macky Sall de «neutraliser» l’auteur de ce «gaspillage» et de le mettre «hors d’état de nuire à nos ressources». «Pour cela, il suffit que le Président lève le Coud (sic), com­me le recommande l’Ofnac», a-t-on exigé.
Le Psd/Jant-bi salue, par ailleurs, les «mesures envisagées par le ministre des Transports, Abdoulaye Daouda Diallo, pour marquer un coup d’arrêt à la récurrence des accidents graves sur nos routes». Les membres de ce parti dénoncent même «les arguments fallacieux des trans­porteurs, qui lancent des cris d’orfraie, chaque fois que des mesures fermes sont brandies». Les camarades de Mamour Cissé qui considèrent que certains arguments relèvent «d’une intolérable indiscipline caractérisée», soutiennent que «les Forces de l’ordre, qui réglementent la circulation, devraient réprimer ces actes avec la plus grande fermeté».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here