PARTAGER

«Des arguties et inepties». C’est ainsi que le Psd/Jant bi a qualifié la récente sortie de Mimi Touré disant que l’argent «détourné» par Khalifa Sall pouvait servir à construire 15 centres de santé. Dans un communiqué de son bureau politique soutenant le maire de Dakar, Mamour Cissé et ses camarades affirment que «même quinze centres de santé… mentale ne pourraient suffire à la (Mimi Touré) guérir de sa maladive obsession d’exaltation, de promotion et d’encouragement des déferrements tous azimuts, des mandats de dépôt et autres emprisonnements diligents de Sénégalais». Suivant la logique de comparaison de la responsable de l’Apr, le Psd/Jant bi s’interroge : «Si les 30 millions de la Caisse d’avance, qu’elle soupçonne Caisse de bombance, auraient pu construire quinze centres de santé, combien en aurait-on pu construire, avec les fonds qui lui étaient alloués, à elle, en tant que Premier ministre ?»
C’est donc, lit-on dans le communiqué, «ce type d’argumentaire fallacieux, voire dangereux (qui) démontre à l’envi, que nous vivons bien un moment de crépuscule des valeurs d’éthique et de loyauté dans l’adversité». Et pour ce parti, «le Sénégal ne mérite pas cette décadence». Ainsi le Psd/Jant bi appelle à «légiférer et à mettre fin à une confusion savamment entretenue (sur les fonds politiques) qui peut à tout moment se transformer en occasion de règlement de comptes politiques».
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here