PARTAGER

La Fifa voit grand pour la Coupe du monde. Le président de l’instance internationale, Gianni Infantino, a déclaré à plusieurs reprises sa volonté d’élargir la compétition à 48 équipes dès la prochaine édition, en 2022, au lieu de 32 actuellement.
Si ce changement majeur venait à être entériné, l’Italo-Suisse souhaiterait partager la réception du Mondial à venir entre le Qatar et ses pays voisins. Et ce dans un contexte diplomatique tendu dans la région. Il s’en est expliqué dans The Guardian.
Il est vrai que les chances de voir au Qatar une Coupe du monde à 48 équipes sont minimes. Le Qatar compte huit stades et se prépare pour recevoir 32 équipes. Il n’y a pas besoin d’être Einstein pour savoir qu’il pourrait être difficile d’organiser une compétition avec 16 équipes de plus. Il faut donc probablement partager l’organisation des matchs supplémentaires en dehors du pays. […] Le football est peut-être un moyen de créer des ponts. Le Mondial 2026 a été attribué à trois pays (Etats-Unis, Mexique, Canada) qui, je crois, n’entretiennent pas les meilleures relations politiques ou diplomatiques. Mais le football fait des miracles, on le sait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here