PARTAGER

C’est un revirement à 360 degrés. Le président de la République vient d’autoriser le rapatriement des décédés du Covid-19. Le fort taux de contagion autrefois mis sur la table pour expliquer le bien-fondé de la décision très décriée semble s’évaporer du jour au lendemain. Une «décision politique» qui sera fortement appréciée par la diaspora

Les corps des Sénégalais décédés du coronavirus pourront être enterrés chez eux. Cette décision prise hier par Macky Sall va soulager la diaspora, mobilisée pour réaliser les dernières volontés de leurs parents. «Chaque deuil nous affecte profondément, sur
tout lorsqu’à cette souffrance s’ajoute la douleur de la distance, quand le décès survient à l’étranger. Ainsi, tenant compte de la forte demande de rapatriement de corps de nos compatriotes décédés du Covid-19 à l’étranger, et sur la base d’avis motivés que nous avons recueillis en ce qui concerne les conditions sanitaires, il sera désormais possible de procéder à ces rapatriements», déclare Macky Sall ce 11 mai 2020.

Une décision fortement appréciée par la diaspora sénégalaise et qui pousse à s’interroger sur les motivations du Président. En effet, le 7 mai 2020, la Cour suprême avait fini de débouter le Collectif pour le rapatriement des dépouilles qui l’avait saisie d’une requête en liberté-référée. Depuis l’annonce de la décision, il a remué ciel et terre pour faire reculer Macky Sall. Le président de la République avait expliqué le bienfondé de sa décision sur le fait que les dépouilles présentent un fort taux de contagion. Qu’est-ce qui a pu changer entre-temps pour faire reculer le chef de l’Etat ? Si le taux de contagion était si élevé que cela, pourquoi accepter le rapatriement aujourd’hui alors que des universitaires ont remis en cause cette thèse ? A défaut d’avoir une réponse de l’actuel locataire du Palais, Seydou Guèye, un de ses lieutenants, s’est donné la mission d’édifier les Sénégalais sur ce rétropédalage. «C’est une décision politique», a-t-il dit sur la Tfm. Pour M. Guèye, il n’y avait pas une bataille politique, mais le Président a tout simplement entendu l’appel de son Peuple. Et le plus important : «Il a échangé avec des spécialistes qui ont étudié le problème de fond en comble avant de prendre sa décision.»

Tout compte fait, les Sénégalais décédés du Covid-19 vont être enterrés au pays. Qui va désormais apprendre à vivre avec la maladie dans la plus grande approximation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here