PARTAGER

Alors que le débat se focalise sur les recommandations du Rapport de l’Ige en 2012 sur la concession de Petro Tim, des tenants du pouvoir cherchent à en nier l’existence, ou à prétendre que ce fut une initiative personnelle de certains Ige. Comme si cela pouvait être possible ! La panique se lit jusque dans l’enquête diligentée par le ministère de la Justice qui cherche à débusquer les taupes qui ont publié le fameux rapport. Comme si l’on pouvait encore le mettre sous le boisseau. En vérité, cette panique n’augure rien de bon…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here