PARTAGER

Les retrouvailles entre Wade et Macky, suivies de la libération de Khalifa Sall continuent de susciter une vague d’approbations de la part de bon nombre de Sénégalais. Cette fois-ci, c’est le Rassemblement des travailleurs africains/Sénégal (Rta-S) qui estime que ces actes participent de la «pacification de l’espace politique propice au développement économique et social». Le parti dirigé par Momar Samb ajoute que la rencontre entre le Président Sall et son prédécesseur dans un contexte de mise en œuvre du dialogue national «ne peut que renforcer la dynamique de concertation des forces vives de la Nation sans exclusive». Ainsi, souligne un communiqué, «le Pds pourrait prendre sa place pleinement dans le dialogue en cours, pour le renforcement de la démocratie sénégalaise». Quant à la grâce accordée à l’ancien maire de Dakar, cette formation de la majorité présidentielle trouve que le président de la Répu­blique a fait «preuve d’esprit de pardon et d’apaisement».
Le Rta-S rappelle, cependant, que «si la grâce est une prérogative du président de la République, elle n’est pas à confondre avec l’amnistie qui, elle, efface les faits déjà jugés et est du ressort du Peuple souverain dont les représentants à l’Assemblée nationale sont les seuls à pouvoir en décider». Toutefois, précise-t-il, «ceux qui ont été convaincus par la justice de fautes doivent payer au Peuple ce qu’ils lui doivent jusqu’au dernier centime et respecter ainsi l’autorité de la chose jugée».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here