PARTAGER

Rejoint deux fois au score par le Japon (2-2), le Sénégal a raté l’occasion de s’emparer de la première place du Groupe H, qualificative pour les 8es de finale du Mondial russe. Du coup, la prochaine rencontre contre la Colombie, victorieuse de la Pologne (3-0), aura toute son importance et n’aura rien d’un «match de gala». Ce sera une finale…

Ce n’est pas le scénario rêvé. Jeudi, il faudra réaliser un match épique pour s’ouvrir les portes des 8es de finale. La Colombie, qui a écrasé hier la Pologne (3-0), s’est complètement relancée dans la course à la qualification (voir par ailleurs). La rencontre entre les deux équipes prévue le 28 juin sera décisive. Même si un nul qualifierait le Sénégal. Bien partis dans ce Mondial russe lors de leur premier match de groupe, avec au bout un beau succès face à la Pologne, les Lions se devaient de s’imposer hier à Ekaterinbourg devant le Japon pour faire un grand pas vers les 8es de finale. Mais la bande à Sadio Mané s’est complètement loupée en concédant le nul (2-2) devant des Samouraïs bleus déterminés. Menés deux fois dans le match, ils ont recollé à chaque fois au score.

Inui c’est inouï
Pourtant, ce sont les Sénégalais qui ont mené les débats dès les premières minutes. Plus pressants dans le jeu, ils vont ouvrir le score en toute logique par leur capitaine Sadio Mané. Ce dernier profitant d’une faute de main du portier Kawashima suite à une frappe de Sabaly. On jouait la 12e minute seulement. Suffisant pour aborder le match dans un meilleur confort. Contre toute attente, les Lions reculent et laissent l’initiative du jeu aux Nippons. Et ce qu’on redoutait allait arriver avec l’égalisation japonaise à la 34e minute. Le feu follet Inui, d’une vicieuse frappe, va remettre les pendules à l’heure (1-1) en profitant d’une hésitation du latéral droit des Lions, Moussa Wagué. Tout était à refaire avant que l’arbitre italien ne renvoie les 22 acteurs aux vestiaires.
En seconde période, les hommes de Aliou Cissé reviennent avec de meilleures intentions. Comme lors de la première mi-temps, ils jouent haut afin de gêner les Japonais. Ces derniers qui pourtant se montrent dangereux contre le cours du jeu avec cette frappe du même Inui qui touche la barre transversale de Khadim Ndiaye.
Le jeu s’équilibre avec des occasions des deux côtés. Responsable sur le but japonais, Moussa Wagué va se signaler en inscrivant le 2e but sénégalais. Sur une action collective entre Mané et Sabaly, le latéral droit des Lions surgit pour percer les buts nippons.
On jouait la 71e minute. Il restait 19 minutes du temps réglementaire pour voir les Lions filer vers les 8es de finale. Mais encore une fois, la joie sénégalaise sera de courte durée. Sur une sortie hasardeuse de Khadim Ndiaye, le Japon égalisait par Honda (2-2, 78e).
Un résultat qui relance tout dans ce groupe avec toujours un leader qui n’arrive pas à se détacher. Donnant du coup, une saveur à ce match contre la Colombie que les Sénégalais voulaient comme un «match de gala» et qui finalement aura un enjeu de taille le 28 juin à Samara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here