PARTAGER

La tragédie qui a encore frappé le Daaka de Medina Gounass cette année, interpelle les Sénégalais face aux mesures de sécurité ; on a l’habitude dans ce pays, d’attendre un grand nombre de morts pour chercher à sensibiliser sur des mesures très cosmétiques. Or, ici, tout le monde savait que le feu couvait sous la cendre ; d’autant que ce ne fut pas hier, le premier incendie meurtrier. Il serait vraiment temps de prendre des mesures pour empêcher que ce genre de catastrophe n’emporte de conséquences aussi tragiques. Et que dire aussi de nos dirigeants ? Avoir réagi en cours de conférence de presse avec le Président portugais, n’exonère pas le chef de l’Etat. Si le Portugal avait connu pareille tragédie, la visite présidentielle se serait arrêtée là.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here