PARTAGER

La présence des forces vives de la Nation au lancement du dialogue national augure d’un «franc succès» pour la commission dirigée par Famara Ibrahima Sagna. C’est la satisfaction exprimée par la majorité présidentielle qui salue cette initiative du Président Sall.

Benno bokk yaakaar (Bby) qualifie le lancement du dialogue national, le 28 mai dernier au palais de la République, de «franc succès». Réunis en Secrétariat exécutif permanent (Sep), les membres de la coalition présidentielle ont loué «la diversité des participants» et «la qualité des échanges». Une cérémonie, indique un communiqué, qui laissera «une marque indélébile dans l’histoire de notre pays». Le Sep estime que les forces vives de la Nation ont exprimé leur adhésion «sans réserve» au dialogue national «inclusif» et «constructif» pour le renforcement et le développement de la Nation. Non sans remarquer «une unanimité parfaite» sur un contexte sous-régional et mondial marqué par l’instabilité et la violence djihadiste. La majorité présidentielle souligne ainsi que le Sénégal, qui est désormais dans le «cercle restreint» des pays pétroliers et gaziers, doit préserver la paix et la stabilité pour parvenir à l’émergence.
Par ailleurs, le Sep de Bby constate que le choix porté sur la personne de Famara Ibrahima Sagna pour la présidence du comité de pilotage du dialogue national a rencontré l’adhésion de toutes les forces du pays. Ce qui, espère-t-il, augure des «conclusions consensuelles» comme le souhaite le chef de l’Etat. Après avoir félicité le Président Sall pour son initiative «heureuse» de mobiliser ces forces vives de la Nation, le Secrétariat exécutif permanent appelle aussi tous les militants et sympathisants de la coalition présidentielle à se mobiliser, à soutenir et nourrir le dialogue national pour sa «réussite totale», mais aussi à en faire «un levier constructif de la solidarité nationale».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here