PARTAGER

Dans la nuit du mercredi 23 au jeudi 24 janvier,  le siège du parti Pastef a été saccagé informe un communiqué. Selon les patriotes « des nervis lourdement armés ont attaqué le siège national du parti des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la formation (PASTEF-les patriotes), saccageant tous les équipements électroniques et informatiques, le matériel de bureau et proférant de graves menaces contre les personnes se trouvant sur les lieux ». Ils vont saisir la justice.

Après avoir « condamné avec la dernière énergie, ces actes de barbaries » les partisans de Pastef ont fait le lien avec le fait « qu’un ministre de la République ait affirmé publiquement avoir recruté des « gros bras pour les besoins de la campagne électorale ».

Ainsi Pastef « prend à témoin l’opinion publique nationale et internationale pour ces faits d’une extrême gravité qui sont contraires aux règles de démocratie et de coexistences des acteurs politiques, mais aussi et surtout, qui violent les lois de la République condamnant la constitution de milices privées ».

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here