PARTAGER

Les habitants de la place de l’Obélisque en ont marre de respirer l’odeur acre des lacrymogènes. Le 7 avril, ils risquent encore de pleurer de désespoir. Hier, les habitants des quartiers, qui polarisent cette place, témoin de la grandeur de notre démocratie et des bavures policières, ont exprimé 7… exaspération de supporter  les bombes lacrymogènes et demandent le déménagement des manif’ dans d’autres secteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here