PARTAGER

Les élections législatives de juillet 2017 approchent à grands pas. Elles suscitent toutes les passions dans les différents états-majors politiques. Pour le cas spécifique du département de Tivaouane, la coalition Benno bokk yaakaar est à la croisée des chemins. Elle a l’obligation de confirmer les bons résultats qu’elle a toujours obtenus ; des victoires rien que des victoires avec des scores très honorables.
Face à l’important enjeu de la consultation à venir, Benno bokk yaakaar Tivaouane part avec des bons arguments à faire prévaloir. Le bilan du Président Macky Sall y est plus que satisfaisant avec entre autres réalisations : la modernisation des cités religieuses, notamment Tivaoua­ne et Ndiassane, les centrales solaires déjà opérationnelles (Tobène power et Ics) et d’autres projets en état d’avancement satisfaisant (Santhiou Meckhé, Mérina Dakhar). Même s’il y a des efforts encore à faire, force est de constater que le département de Tivaouane, dans son ensemble, bénéficie de plus de considération de la part de nos gouvernants qu’avant 2012.
Dans la perspective des Législatives de 2017, je suis d’avis que les postes prévus pour le département de Tivaouane doivent être donnés à des personnes compétentes, capables de plaider la cause des populations devant l’Assemblée nationale. Je suis persuadé aussi que les militants qui ont toujours tout donné pour notre coalition et qui, jusqu’à présent n’ont pas encore été promus, méritent d’être proposés à la candidature. Il y a des camarades qui sont déjà promus à des postes de responsabilité et doivent logiquement, dans un esprit de grandeur, laisser à d’autres l’occasion de participer au développement de ce pays. Aussi, nous devons saluer le geste de M. Abdou Ndéné Sall qui a préféré laisser de la place aux autres camarades non encore promus et décidé d’accompagner celui ou celle qui sera choisi. Il faut être très responsable pour savoir prendre de la hauteur et faire preuve d’humilité. C’est ce que nous attendons des autres camarades qui ont des postes de responsabilité.
Des forces capables de porter encore plus haut le flambeau de notre département – les jeunes ne sont pas en reste – s’activent jour et nuit, loin de tout tintamarre, à l’amélioration des conditions d’existence des populations à la base qui, seules – faut-il le rappeler – décideront de l’issue des élections dans le secret des isoloirs. La dynamique de victoires doit continuer. Cette vive flamme qui a toujours fait que Benno bokk yaakaar lamine l’opposition dans le département avec des écarts abyssaux, il faut que nous la maintenions allumée.
Ce qui reste constant, c’est que nous devons tellement au Président Macky Sall qui a beaucoup fait pour notre terroir que nous avons l’obligation, en toute lucidité et responsabilité, de choisir parmi nous des hommes et des femmes à même de nous mener vers la victoire. Nous avons le choix entre l’enfer (mettre en avant le nombrilisme, l’arrogance, l’égoïsme et le narcissisme, sources de toutes les déconvenues) et la raison (le discernement, la lucidité, l’altruisme, l’esprit d’équipe, gages de succès).
Mamadou Moustapha FALL
Militant Apr à Pire
Coordonnateur de la Cric
moustaphaby2000@yahoo.fr  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here