PARTAGER

Pour imposer la cohabitation à Macky Sall, Mamadou Diop Decroix plaide pour une liste commune de toute l’opposition dans chaque localité du pays. Pour le secrétaire général de And jëf/Pads, qui était à Kolda Manko wattu Senegaal a la «responsabilité» de s’unir pour contrôler le pouvoir législatif. Mais au-delà, il invite à faire valoir des arguments de campagne qui montrent «l’incapacité» du pouvoir en place à diriger le pays. Decroix assure que des stratégies sont en train d’être peaufinées dans ce sens, avec l’objectif de remporter la majorité pour la 13ème législature. Decroix n’a pas manqué de faire un bilan sombre de la gestion de Macky Sall. «Allez demander aux enseignants du supérieur, du moyen-secondaire et d’autres secteurs comme la santé et le monde paysan, vous comprendrez aisément que les Sénégalais sont fatigués. Le nombre de jeunes candidats à l’émigration clandestine et son lot de morts dans les eaux de la Médi­terranée a augmenté», dit-il. En gros, il constate que le pouvoir de Macky Sall est «loin de satisfaire les besoins des Séné­galais».
Sur la crise gambienne, le secrétaire général national de Aj/Pads dira que la Cedeao est «fortement attendue sur ses compétences réelles, c’est-à-dire faire partir le Président Yahya Jammeh sans effusion de sang».
elcoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here