PARTAGER

Aliou Sall ne lésine pas sur les moyens pour «supprimer» le Grand parti. Salaires à la mairie de la ville, véhicules et autres postes dans des sociétés et institutions. Le coordonnateur de l’Apr a démantelé l’essentiel de «l’armée» de Malick Gackou à Guédiawaye.

Depuis quelques semaines, la salle d’attente de la mairie de ville de Guédiawaye est prise d’assaut par différents responsables venant de mouvements et partis politiques de l’opposition. Ils avaient tous un dénominateur commun : combattre Aliou Sall et le régime actuel. Aujourd’hui, nombre d’entre eux ont décidé de tourner leur veste en regagnant les rangs du parti au pouvoir. Parmi eux, Dame Seck qui avait lancé Takkou folli Macky (Tfm). Mais ce Tfm émet désormais sur la même onde que l’Apr. Pourtant, lors du lancement de son mouvement, il avait juré aux côtés de Malick Gackou : «Nous n’allons jamais accepter que Aliou Sall vienne faire de notre département un ‘’little Fouta’’. La bataille sera rude.» Quelques mois plus tard, il décide de rejoindre le Grand parti à la demande de Malick Gackou. Ce compagnonnage ne va durer que quelques mois. Dame Seck claque la porte et fait un appel du pied au frère du président de la République. Aujourd’hui, il fait partie de l’équipe municipale. A la dernière conférence de presse de la Convergence des cadres républicains (Ccr), il déclarait : «Nous avons choisi Aliou Sall comme candidat, tête de liste de la coalition Benno bokk yaakaar pour les Législatives. C’est un homme bien, très cultivé et nous allons le soutenir. Quiconque tentera de lui barrer la route devra faire face à nous.»
Il y a ensuite Mohamed Ndiaye, premier adjoint au maire de Golf Sud, qui a décidé à son tour de rejoindre l’Apr. Lors d’un meeting organisé à l’Unité 3 en présence de Aliou Sall et Aïda Sow Diawara, il dit : «J’ai décidé de travailler avec le maire de Guédiawaye, un homme travailleur. Je l’ai rencontré dans son bureau et il m’a soutenu dans l’organisation de ce meeting.» M. Ndiaye a abandonné le Gp. Et mieux, il est «casé à l’hôpital Dalal Jamm, avec un véhicule», soupirent des proches de Aliou Sall. Un autre départ de Gp, c’est celui de Dame Diop dit «Toubab», un neveu à Malick Gackou. «Malick Gackou va faire mal dans ce département. Nous allons le soutenir et il sera président de la République du Sénégal», avait-il promis lors d’un point de presse. Il travaille désormais avec Aliou Sall pour une victoire aux Législatives avec, rapporte-t-on, «un véhicule et un contrat à la ville de Guédiawaye».
Ndèye Fall, responsable du Gp à Sahm Notaire, fait partie des frustrés. N’ayant «aucun contact» avec Gackou, elle a décidé d’organiser un grand meeting et invité le coordonnateur départemental de l’Apr, en présence de Mbaye Ndiaye qui conduisait une forte délégation du parti présidentiel. «Je vais soutenir Aliou Sall avec mes propres moyens pour la victoire de l’Apr au niveau départemental», assure-t-elle. Mais la surprise générale vient de Ablaye Mbaye, le chargé des activités du Grand parti à Guédiawaye, qui est aussi parti. L’Apr lui aurait proposé un poste de chargé de mission à la Primature. Tout comme Modou Bossou qui devrait atterrir dans une «grande entreprise». Ousmane Dia, militant de la première heure de l’Apr et qui avait menacé la semaine dernière de rejoindre le Gp, a été retenu par Aliou Sall et ses proches qui lui ont rendu visite.
C’est donc une razzia de l’Apr sur le Grand parti. Et Aliou Sall avait promis, au lendemain du référendum du 20 mars 2016, d’effacer ce parti dont la base est Guédiawaye.
latifmansaray@lequotidien.sn