PARTAGER

Les Législatives sont comme un examen comme le Baccalauréat. Il faudra aux candidats, surtout ceux qui visent le Supérieur, la Présidentielle, une bonne mention pour y être admis. La Société civile propose ses solutions pour contourner la difficile épreuve des 47 bulletins. Et les bureaux deviendront des salles de classe avec un effectif pléthorique. Les mandataires, autant que le nombre de listes, en seront les élèves. Et à côté, il y a les superviseurs de la Cena, du ministère et autres qui composent le jury.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here