PARTAGER

Ousmane Tanor Dieng compte récupérer Dakar des mains de Khalifa Sall lors des Législatives du 30 juillet. Ce week-end, le secrétaire général du Parti socialiste sera en meeting à Grand Dakar pour dérouler la «démonstration de force» de la coalition Benno bokk yaakaar.

La bataille entre Ousmane Tanor Dieng et Khalifa Sall se poursuit. Maître de Dakar depuis les Locales, le chargé de la Vie politique du Ps l’avait également remporté devant le secrétaire général du parti qui avait appelé à voter la liste Benno bokk yaakaar (Bby) lors de l’élection des hauts conseillers. Revigoré par Macky Sall qui l’a nommé président du Hcct, Tanor prépare sa «revanche» sur l’édile de la capitale. Les Législatives du 30 juillet vont constituer un nouvel épisode de ce duel socialo-socialiste. Alors que Khalifa Sall et Cie ont rejoint Manko taxawu senegaal, lui a décidé de «mettre le curseur sur l’animation pour une démonstration de force» de la coalition présidentielle à Dakar, d’après Abdoulaye Wilane. Ce week-end, le maire de Ngué­niène sera en meeting à Grand Dakar chez Jean-Baptiste Diouf, un ex-pro-Khalifa. «Le compte à rebours en matière de tâches électorales va démarrer. Le Parti socialiste a décidé de mettre en mouvement sa force politique afin que tout Benno bokk yaakaar soit en branle», a déclaré le porte-parole du Ps, hier, lors de la réunion du Secrétariat exécutif national (Sen).

Manko est «bruyante» et «active verbalement»
Thiès, Kaolack, Louga et d’autres localités du pays seront donc au rythme des activités du Ps. Ousmane Tanor Dieng a également convoqué un Bureau politique thématique samedi, sur l’opportunité de maintenir le parti dans Benno bokk yaakaar. Le Ps qualifie par ailleurs la nouvelle coalition de l’opposition Manko taxawu senegaal de «bruyante» et «très active verbalement». Selon le maire de Kaffrine, «chacun est libre de dire ce qu’il veut ou ce qu’il pense, mais au moment de faire, on ne pourra faire ce que l’on peut». D’ailleurs, Ousmane Tanor Dieng et ses camarades semblent ne plus considérer Khalifa Sall et Cie comme membres du Ps. «Pour le moment, il n’y a pas de responsables ou de militants du parti en tant que tels qui sont dans Manko taxawu senegaal. Demain, quand il fera jour, nous aviserons», conclut Wilane.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here