PARTAGER

Le Rassemblement pour la justice, la démocratie et le développement (Rpjd) rejoint la nouvelle coalition de l’opposition. «Nous avons choisi de ne pas répondre à l’appel du Président Sall et d’adhérer dans la coalition Manko taxawu senegal. L’évaluation de la situation du Sénégal sous le régime de Macky Sall dans un contexte électoral nous impose de dépasser nos divergences pour porter la lutte contre une justice aux ordres du régime et non au service du Peuple sénégalais, un taux de chômage accablant, une insécurité grandissante ; bref un régime de plus en plus arrogant et menaçant face au citoyens épris des valeurs de justice et de démocratie», apprend-on dans un communiqué. Le leader de ce parti, Coumba Ndoffène Ndiaye, désigné président de la Com­mission diaspora de cette coalition, dénonce «le faible taux de confection des cartes nationales d’identité à trois mois des élections législatives». Ce qui, selon lui, «présage d’une intention manifeste» du régime de Macky Sall de «faire de la rétention des cartes de nos compatriotes dont le seul but est de faire de la fraude». Le Rpjd appelle les Séné­galais à «plus de vigilance» et à aller «retirer leur carte», non sans avertir que le pouvoir sera le «seul responsable» d’éventuelles irrégularités lors des Législatives du 30 juillet prochain.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here