PARTAGER

L’Udf/Mboolo-mi, qui a décidé de reporter son congrès jusqu’après les Législatives, ne se présentera pas sous sa propre bannière aux élections législatives du 30 juillet prochain. Réunis en bureau politique samedi, Pape Demba Sy et ses camarades ont décidé, après une large concertation sur la question, de consolider leur ancrage dans Benno siggil senegaal, sous coalition de Benno bokk yaakaar (Bby). «Le parti Udf/Mboolo-mi souhaite que les élections puissent se dérouler dans la transparence, la régularité et le respect des principes démocratiques», invite le secrétaire général. Pour­suivant, M. Sy a exhorté les responsables de la mouvance présidentielle à procéder à une large concertation pour de «meilleures investitures» afin d’aboutir à une Assemblée nationale qui soit le siège de «véritables débats» relatifs à la gestion des ressources naturelles, des questions d’ordre sécuritaire, environnemental et international.
Pape Demba Sy et Cie préconisent, par ailleurs, la transparence dans la gestion des affaires publiques, la lutte contre toutes les infractions économiques liées aux détournements de deniers publics ou de toute forme d’enrichissement illicite. Ses alliés du parti au pouvoir ont également insisté sur le respect de l’indépendance de la Magistrature et sur le respect scrupuleux des libertés démocratiques des citoyens.
bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here