PARTAGER

Les membres du Conseil national des sages de l’Apr craignent que leur parti se disloque au lendemain de la publication des listes de Benno bokk yaakaar en vue des Législatives. Pour parer à cette éventualité, ils ont décidé de prendre les devants pour conscientiser ceux qui n’ont pas été retenus. Les sages du parti au pouvoir, qui étaient en conférence de presse hier, invitent donc les recalés à «s’en tenir au choix du chef de l’Etat» et à s’abstenir de verser dans les «invectives ou autres discours va-t-en-guerre» qui avaient pollué les assemblée d’investitures. «Ceux qui ne seront pas sur les listes seront tentés d’incendier le parti. C’est pourquoi nous invitons à l’apaisement. Vous ferez face à la forte pression de militants intolérants. Si vous ne faites pas preuve de lucidité, vous risquez de tenir des propos irrespectueux à l’endroit du Président Macky Sall. Beaucoup d’entre vous ne verrons pas leur nom sur les listes. Le président de la République a pris en main les investitures. Assumons donc ses choix, même s’ils ne répondent pas à nos attendes», a recommandé leur coordonnateur Maham Diallo. Qui ajoute : «Nous appelons au raffermissement de l’unité du parti et à la discipline. N’allez pas dans les médias pour faire dans l’invective ou brandir la menace d’un vote-sanction ! Tout le monde ne peut pas être député. Il n’y a que deux personnes dans chaque liste départementale au moment où soixante personnes veulent être députés.»
S’estimant «investis d’une certaine expérience de la vie», les sages de l’Apr ont choisi de «tuer dans l’œuf toute velléité qui pourrait contribuer à disloquer» leur parti. Ils demandent aux responsables politiques et militants à travailler au «renforcement de la cohésion du parti».

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here