PARTAGER

Sur instruction des autorités, la Fédération égyptienne de football a nommé Hossam El Badry au poste d’entraîneur-chef de l’Equipe nationale. Il succède à Javier Aguirre, limogé de son poste en juillet dernier après la défaite des Pharaons face à l’Afrique du Sud à domicile lors de la Coupe d’Afrique des Nations.
«La Fédération a décidé de nommer Hossam El Badry au poste de sélectionneur de l’Equipe nationale senior égyptienne à l’issue d’une réunion qui s’est tenue mercredi», a déclaré l’instance fédérale dans un communiqué. Aucun autre détail n’a été révélé au sujet de son contrat.
El Badry, 59 ans, a commencé sa carrière d’entraîneur à Al Ahly en 2005 en tant qu’assistant avant de prendre les rênes de l’équipe en 2009 pour un an. En 2011, il a pris le poste d’entraîneur du Sc soudanais Al-Merreikh avant de retourner en Egypte pour de courtes périodes en tant qu’entraîneur à l’ENPPI, puis à Al Ahly. Le nouveau coach des Pharaons a passé un bref séjour en Libye avec Al-Ahly Tripoli en 2013 et est retourné en Egypte pour entraîner les moins de 23 ans du pays.
En 2016, El Badry a poursuivi sa longue association avec Al Ahly en dirigeant l’équipe jusqu’à son départ en 2018, à la suite d’une défaite cuisante en Ligue des Champions de l’Afrique.
En tant qu’ancien joueur d’Al Ahly, il a remporté plusieurs trophées avec le club égyptien et, en tant qu’entraîneur, il a mené les géants du Caire à deux titres de Premier League égyptienne, un triomphe en Coupe d’Egypte, la Super Coupe d’Egypte et une couronne en Ligue des Champions africaine.
Les premiers matchs de El Badry en tant qu’entraîneur des Pharaons auront lieu en novembre, lorsque les Pharaons commenceront à se qualifier pour la phase finale de la Can 2021 au Cameroun. L’Egypte est dans le Groupe G aux côtés du Kenya, du Togo et des Comores. Les premiers matchs de qualification des Pharaons se dérouleront au Kenya et au Togo en novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here