PARTAGER

Les Eléphants barrissent pour leur premier match face à l’Afrique du Sud (1-0). Les Ivoiriens ont donc été plus «garçons» que les Bafana Bafana (qui signifieraient garçons aussi). Et le stade a failli devenir Lille de Pépé n’eut-été le secours d’une barre et la main ferme du gardien sud-africain. Côte d’Ivoire et Maroc prennent ainsi une longueur d’avance sur Namibie et Afrique du Sud. Pour les Mauritaniens, le verdict des urnes au New Suez Stadium ne leur a pas été favorable (4-1). C’est le plus gros score depuis le début de la campagne. Sur l’ensemble de la confrontation, les Maliens ont été plus malins et ont su profiter de l’innocence de leurs voisins, même si les Mourabitounes ont démarré avec une fougue de «bleus» de la Can. La bande à Maréga prend une sérieuse option puisque, peu avant, ce sont les autres Aigles de ce groupe, ceux de Carthage, qui n’ont pu survoler les Antilopes Noires de l’Angola (1-1). La bataille des Aigles s’annonce palpitante pour la suite.

hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here