PARTAGER

Les responsables de l’Apr de Fatick se mobilisent en direction des Législatives. Ils se sont réunis hier autour de Cheikh Kanté qui conjugue désormais au passé son adversité avec Matar Bâ, suite à un appel du président de la République.

Pour l’Alliance pour la Répu­blique (Apr) de Fatick, l’heure est à la mobilisation pour offrir à son leader la majorité à l’As­semblée nationale aux prochaines Législa­tives. Un des leurs, Cheikh Kanté a animé hier une conférence de presse pour peaufiner une stratégie politique dans ce sens. Mais d’emblée, le directeur du Port autonome de Dakar a tenu à préciser ses relations heurtées avec le maire de Fatick. «Nous sommes un et indivisible, après une invite du président de la République, à taire les querelles au sein du parti, Matar Bâ et moi avons décidé de fumer le calumet de la paix afin de s’engager pour une nouvelle dynamique unitaire», explique-t-il. Il faut souligner que Matar Bâ et Mbagnick Ndiaye ont été représentés par leurs chefs de cabinet. C’est pourquoi il invite tous les responsables politiques de la mouvance présidentielle de la région de Fatick à s’unir autour de «l’essentiel» pour non seulement donner une majorité «confortable» au Président, mais aussi lui accorder un second mandat en 2019. Cheikh Kanté mise sur le bilan du régime comme le taux de croissance de 6,6%.
Mais ces objectifs ne peuvent être atteints, selon lui, que par l’élaboration d’un plan d’actions. C’est tout le sens de la vaste caravane de sensibilisation, qu’il avait initiée, samedi dernier à Fatick pour inciter les populations à s’inscrire sur les listes électorales. Dans cette optique, les responsables de l’Apr de Fatick ont décidé de s’impliquer dans les opérations d’inscription. D’ailleurs, un comité de pilotage local ad hoc a été mis en place pour la sensibilisation, le recensement, l’accompagnement de l’administration territoriale et le suivi-évaluation des opérations. Ainsi, sur la demande du député Aïda Diouf, l’assistance a plébiscité Cheikh Kanté comme étant le coordonnateur dudit comité.
bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here