PARTAGER

Pape Ibrahima Ndiongue dit Gazou invite le chef de l’Etat à «promouvoir des compétences de la communauté layène à des postes stratégiques». «Membre fondateur» de l’Apr, il constate que «depuis plus de 20 ans, la communauté layène n’est pas représentée à l’Hémicycle». Pour lui, «trop c’est trop» et «ceux qui comptaient sur le Président Macky Sall pour réparer cette injustice et ce mépris de la communauté layène peuvent déchanter». Pourtant, souligne l’Apériste de Cambérène dans un communiqué, «en février 2012, au moment où la plupart des foyers religieux du pays continuaient d’espérer la réélection de Abdoulaye Wade, Cambérène avait pris rendez-vous avec l’histoire en votant à 86,12% pour le candidat Macky Sall au premier tour de l’élection présidentielle». C’est pourquoi, après les investitures de Bby pour les Législatives de juillet prochain, il déplore que «la communauté layène ne dispose d’aucune personne ressource bien placée dans l’appareil d’Etat et dans les centres de décision pour créer et susciter des opportunités au profit des couches vulnérables, des femmes et des jeunes». Gazou de regretter : «Un seul haut conseiller et pas de ministres, ni de députés, encore moins de membres du Conseil économique, social et environnemental.» Cependant, Pape Ibrahima Ndiongue assure : «En militants disciplinés, nous n’allons pas quitter le parti, mais nous lançons un appel pour que le Président rectifie le tir avant qu’il ne soit top tard.»

bdavid@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Nous sommes très déçu de la manière dont les élections législatives sont organisées, avec cette folle rétention des cartes d’électeurs qui laisse penser que derrière tout ça il y a une intention de frauder de la part du régime en place.
    Les Sénégalais et les Sénégalaises doivent êtres très prendre leur responsabilité pendant qu’il est temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here