PARTAGER

Les Jo de Pyeong Chang ont été un bon moment de diplomatie pour la péninsule coréenne. Pour la première fois depuis la guerre de Corée, un membre de la dynastie régnante à Pyong Yang a pu se rendre dans le sud du pays et être accueilli avec tous les honneurs dus à son rang. Ce que les menaces de Trump n’ont pas réussi à obtenir, le sourire de la sœur de Kim Jong Un est en passe de le réussir. Gageons que le sourire de Marième Faye Sall aux épouses des dirigeants ouest-africains qui ont partagé sa soirée de samedi au palais de la République donnera des résultats équivalents. Chacun fait avec ce qu’il a, à Séoul les Jo, à Dakar les «Musoor». L’essentiel est d’ancrer la paix…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here