PARTAGER

Si le chef de l’Etat a décidé d’assouplir les restrictions extrêmes pour endiguer la pandémie, c’est parce que, «comme partout dans le monde», ces mesures n’ont pu donner les résultats escomptés. C’est la lecture que les cadres de Benno bokk yaakaar ont faite du message de Macky Sall.

Le président de la République a décidé d’assouplir les mesures de restriction qu’il avait luimême prises pour endiguer la propagation du coronavirus. Les cadres de la coalition présidentielle réagissent à ce message à la Nation du chef de l’Etat, le 11 mai, et c’est pour saluer «l’ensemble des orientations et mesures prises qui trouvent leurs justifications dans la gestion dynamique de la crise qui implique, de manière permanente, une adaptation stratégique». Dans un communiqué, le Bureau exécutif de la coordination des cadres de Benno bokk yaakaar (Bby) en donne les raisons. «Il a été constaté partout dans le monde que les mesures extrêmes de restrictions fortes n’ont pu donner de résultats à la hauteur des attentes. Au contraire, elles ont été le nid d’une déstructuration économique et sociale continue. Conscient de la situation, le Président Macky Sall a pris, pour l’essentiel, des mesures d’allègement tout en rappelant l’impérieuse nécessité de rester vigilants et prudents, en continuant d’adopter les mesures barrières», indiquent Alpha Bayla Guèye et ses camarades.
Bien évidemment, ajoutent-ils, la matérialisation des mesures prises exigera de chacun un «comportement responsable, partout, et surtout dans tous les lieux de rassemblement ciblés par les nouvelles mesures (mosquées, marchés etc.)». Seule ment, la mise en œuvre de ces mesures nécessitera l’implication des collectivités territoriales, «principaux réceptacles des activités économiques et religieuses». Les cadres les invitent à procéder «sans délai» à la mise en place d’un dispositif approprié dans tous les marchés, mosquées et établissements scolaires, «en mobilisant un personnel dédié dans les lieux ciblés, en menant une campagne de sensibilisation sans relâche, en s’appuyant sur les identités remarquables de leurs localités, en exigeant avec fermeté le port de masque à l’entrée, en établissant un plan de circulation qui distingue clairement les entrées et les sorties et en mettant des produits désinfectants à l’entrée comme à la sortie». M. Guèye et Cie appellent les Sénégalais à rester «unis et solidaires» et à faire preuve d’un «sens élevé de la responsabilité et du respect de l’ensemble des décisions prises par les autorités».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here