PARTAGER

Le pouvoir ne lâche pas prise. Abdoul Mbaye est la cible depuis quelques jours, surtout dans le cadre de l’argent de Hissein Habré. Après la présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cse), Mimi Touré, ce sont les cadres de l’Apr qui relancent l’ancien Premier ministre. «Que Abdoul Mbaye arrête son opération d’enfumage et réponde aux accusations graves de bons de plusieurs milliards à son propre nom tirés du compte de Hissein Habré», répliquent Abdoulaye Diouf Sarr et Cie. Dans un communiqué, la Convergence des cadres républicains (Ccr) estime que «le banquier qui pontifie et professe la bonne gouvernance» doit répondre à la question posée par un journaliste (Ndlr : Madiambal Diagne) : «Existe-t-il, oui ou non, un des bons au porteur au nom de Abdoul Mbaye tirés sur le compte de Hissein Habré ?» La Ccr d’ajouter : «Les victimes de Hissein Habré ont obtenu une réparation de 82 milliards et un fonds de réparation a été institué. Ces bons de milliards au nom de Abdoul Mbaye, s’ils existent, doivent être recouvrés et versés au fonds de réparation.»
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here