PARTAGER

Comme plan B, le ministre des Sports a révélé avoir ciblé le stade Iba Mar Diop en déclarant : «Nous allons voir la possibilité de déplacer la lutte au stade Iba Mar Diop. Je vais rencontrer le président du Cng Alioune Sarr et le promoteur Pape Abdou Fall pour qu’on puisse voir la faisabilité pour honorer les affiches déjà ficelées. Je pense que nous pouvons trouver une solution en attendant la réouverture de Demba Diop.»
Mais faut reconnaître c’est une solution à risques que préconise Matar Ba. En effet, si l’idée de lutter au niveau du stadium est d’emblée écartée, l’option de choisir le terrain gazonné en érigeant d’autres tribunes ne garantit aucune sécurité. Pour la simple et bonne raison, les deux lutteurs sont connus pour leur capacité à drainer du monde. Et connaissant la passion qui entoure cette affiche, sur fond de règlement de comptes, attendue depuis fort longtemps par tous les amateurs, le choix de Iba Mar Diop devient du coup un danger avec de gros risques de débordement. A bon entendeur…
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here