PARTAGER

La crise scolaire résulte d’un «manque de volonté manifeste» du régime en place qui a relégué les enseignants au second plan. C’est l’avis des enseignants de Pastef/Les patriotes. Ils estiment que les revendications des enseignants sont «légitimes, réalistes et réalisables».

Le Mouvement national des enseignants patriotes (Monep) estime que les revendications des enseignants sont «légitimes, réalistes et réalisables». C’est le cas par exemple, selon cette structure du parti de Ousmane Sonko, de «l’indemnité de logement». Pour eux, c’est à cause d’un «manque de volonté du pouvoir qui tarde à tenir ses promesses sur les accords signés». En conférence de presse hier, Adama Waly Ndour et ses camarades constatent : «Les priorités sont ailleurs parce que l’Etat a mis en place des institutions inutiles comme le Con­seil économique, social et environnemental (Cese), le Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt). Et quand on alloue 500 mille F Cfa aux conjoints des ambassadeurs qui ne travaillent pas, cela le prouve.»
Le Monep trouve «inadmissible» la situation actuelle qui secoue l’école sénégalaise et appelle l’Etat à ouvrir des concertations «sé­rieuses» avec les acteurs pour la matérialisation des accords paraphés. Les enseignants de Pastef/Les patriotes d’ajouter : «La Cou­verture maladie universelle (Cmu) à l’école est un moyen de récupérer une manne financière à ramasser pour redorer le blason à la Cmu qui est en faillite et qui doit 16 milliards aux centres hospitaliers. C’est une arnaque, car il y a une participation de 1 000 F Cfa et un frais de dossier qui s’élève à 500 F Cfa. Une façon de retirer les bourses familiales.» Le Monep relève également que l’école sénégalaise va «directement vers la privation» sur la base du décret n° 2017-1402 du 5 juillet 2017 qui, souligne-t-on, «incite à une augmentation des frais d’inscription pour les examens d’entrée en sixième et du Bfem qui passent du simple au quadruple, soit 250 à 1 000 F Cfa au Cfee et 500 à 2 000 au Bfem».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here