PARTAGER

Les étudiants de l’université Gaston Berger de Saint-Louis conditionnent leur retour aux amphis au limogeage des ministres des Finances, de l’Intérieur et de l’Enseignement supérieur. Ils ont réitéré ces doléances hier lors de la marche qu’ils ont organisée pour protester contre la mort de Mouhamadou Fallou Sène, tombé sous les balles des gendarmes le 15 mai dernier. Selon Babacar Cissé, membre de la Coordination des étudiants de Saint-Louis, l’objectif de cette marche était «de s’indigner des violences contre les étudiants et surtout celles qui ont occasionné la mort de l’étudiant Fallou Sène. La Coordination des étudiants de Saint-Louis est imperturbable par rapport à ses convictions, nous continuons de réclamer justice pour Fallou Sène». Les étudiants et élèves ont aussi marché dans les villes de Rosso, Ross Béthio, Richard-Toll et Podor pour soutenir leurs camarades de Saint-Louis.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here