PARTAGER

Les jeunes de Rewmi estiment que Mame Mbaye Niang «n’a ni l’étoffe ni la dignité d’occuper un poste de responsabilité dans ce pays». Une réaction à la démission annoncée par le ministre du Tourisme après des révélations sur une mauvaise gestion du Prodac. Maury Guèye, qui colle à l’Apériste le sobriquet de «Mbaye Prodac», soutient que le rapport de l’Inspection générale des finances (Igf) montre «qu’une multitude d’irrégularités ont entaché le plan machiavélique de vol qui a servi à une bande de copains de se partager un butin». Les jeunes de Rewmi comptent aussi mener des actions pour que justice soit faite concernant ce dossier. «Nous demandons solennellement aux députés de l’opposition de déposer une lettre à l’Assemblée nationale pour une ouverture d’enquête parlementaire sur le dossier Prodac. Une pétition sera lancée pour que des poursuites judiciaires soient enclenchées contre Mame Mbaye Niang Prodac, si le procureur ne s’autosaisit pas», annoncent les poulains de Idrissa Seck. En attendant, ils appellent tous les Sénégalais, en particulier les jeunes, «non pas à casser, mais à réclamer justice sur les fonds qui devaient permettre aux jeunes de ne plus prendre les pirogues ou partir en Lybie», mais aussi à faire partir Macky Sall et «son pouvoir dictatorial pour installer Idy en 2019».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here