PARTAGER

Au sein du pouvoir, il y a les jeunes de Benno bokk yaakaar dirigés par Zator Mbaye et les jeunes de la mouvance présidentielle coordonnés par Thérèse Faye Diouf. Quoi qu’il en soit, la deuxième entité a fait face à la presse hier pour se prononcer sur le saccage du siège de Pastef à Yoff, dans la nuit du mercredi au jeudi. Dans cette affaire, Thérèse Faye Diouf et Cie accusent plutôt Sonko de vouloir «se dérober» dans l’affaire des 94 milliards. «Après les éclaircissements limpides du directeur des Domaines Mamour Diallo, Ousmane Sonko, au lieu de répondre aux accusations, tente un nouveau projet de diversion spectaculaire et sans effet. Nous lui demandons de chercher les coupables de ces actes parmi ses militants ou dans son camp. La tentative de manipulation des consciences de l’opinion ne passera pas», a déclaré la coordonnatrice de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer).
Sur la marche des jeunes de l’opposition prévue aujourd’hui, ces jeunes du pouvoir demandent au gouvernement de «prendre ses responsabilités» afin de garantir la sécurité des citoyens. Selon la responsable apériste, le Collectif des 25 candidats (C25) est une «coalition de paresseux, en panne d’électorat, qui veut installer l’insurrection dans ce pays».
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here