PARTAGER

Comme promis et comme souhaité par le président de la République, les Lions ont terminé en beauté leur brillant parcours des éliminatoires du Mondial 2018 en s’imposant à domicile hier face à l’Afrique du Sud (2-1). Un succès qui porte la marque du public de «Senghor» qui a poussé jusqu’au bout la bande à Cheikhou Kouyaté.

Le décor était planté pour les Lions : un stade plein, une solide place de leader de leur groupe, une qualification en poche, en face un adversaire déjà éliminé et battu il y a quatre jours chez lui. Suffisant comme ingrédients pour les hommes de Aliou Cissé d’aborder ce dernier match, pour finir le job de la meilleure des manières, en dépit des absences de Sadio Mané, Diao Baldé Keïta et Diafra Sakho.

Même avec la coupure d’électricité…
Mais un faux départ s’invite à la fête juste avant le coup d’envoi avec une coupure d’électricité qui met le stade Senghor dans une obscurité totale (voir par ailleurs). Portables allumés, les spectateurs dans la sérénité vont assurer l’ambiance dans le noir le temps que la lumière ne revienne. Huit minutes après, les choses sérieuses pouvaient commencer suite à ce léger retard.
Dominateurs dans l’ensemble du match en dépit d’un jeu assez emprunté, les Lions vont tenter de secouer la défense sud-africaine grâce au duo Mbaye Niang-Opa Nguette qui tente de percuter sur le flanc droit.
Pourtant ce sont les Sud-africains qui vont s’offrir la meilleure occasion de la première mi-temps. Bénéficiant d’une remise de Tau, Vilakazi reprenait d’une demi-volée dans la surface mais butait sur Alfred Gomis, le remplaçant de Khadim Ndiaye. On jouait la 37e minute.

Le lob de Nguette, la tête de Kara
De retour des vestiaires, les Lions vont ouvrir le score suite à une sortie hasardeuse du gardien sud-africain Khune. Parti à l’aventure hors de sa surface de manière incompréhensible, le portier-fétiche des Bafana Ba­fana est piégé par un superbe lob de Opa Nguette qui ouvre le score (1-0) à la 55e minute.
Mais les Sénégalais vont après ce but se déconcentrer en se faisant surprendre sur une attaque adverse en concédant un penalty (63e). Sabaly ayant accroché Zwane en pleine surface. En voulant se rendre justice lui-même, Zwane rate le cadre.
Mais ce n’était que partie remise. Car deux minutes après, suite à un superbe drop de Khune, Dolly servait Tau qui égalisait d’une frappe croisée (1-1, 65e).
Tout était à refaire. Mais les Lions ne baissaient pas les bras. Kara Mbodj touchait la barre transversale de Khune sur une tentative de tête (73e). Ce sera la bonne pour le défenseur central des Lions dans les dernières minutes.
Suite à un corner, il surgit pour offrir la victoire de la tête aux Lions sur corner (2-1, 90e+2). Un finish qui enflamme le stade confirmant ainsi l’invincibilité des «Cissé Boys». La fête pouvait commencer, au stade et dans tout Dakar…
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here