PARTAGER

Abdoulaye Wade et son épouse, à l’époque de leur règne, ne parvenaient pas à cacher le peu d’estime qu’ils avaient pour les Sénégalais. Notre ancien Président affirmait que seule sa progéniture était digne de considération, ayant été formée dans les meilleures écoles. Plus de 6 ans après son départ du pouvoir, on se rend compte que, d’une certaine manière, Me Wade n’avait pas tout à fait tort. Le pays manque d’eau, les malades de cancer n’ont pas de radiothérapie, l’éducation nationale est aux urgences, mais nos politiciens et le public ne sont intéressés que par le fils de Wade et le sort de Khalifa Sall. Nous autres, Sénégalais anonymes, n’avons le droit que de végéter dans l’indifférence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here