PARTAGER

Saïdou Nourou Bâ est une personnalité «indépendante» pour le Pôle des Non-alignés qui se réjouit d’avoir, par ses positions fermes, participé à ce choix.

Le choix de Saïdou Nourou Bâ à la tête du cadre de concertation sur le processus électoral séduit le Pôle des non-alignés qui trouve en lui une «personnalité indépendante». Ce groupe de 35 partis politiques souligne que ses «positions pertinentes et fermes» pour un dialogue «continu et sincère» ont permis d’obtenir ce choix de l’ancien diplomate pour conduire la concertation. C’est pourquoi, indique un communiqué, «le Pôle des Non-alignés décide de participer activement aux travaux», mais reste «vigilant contre toute tentative de piéger la concertation». Ces participants au dialogue politique admettent qu’il est «nécessaire de s’entendre pour éradiquer la violence dans le champ politique, moraliser la vie politique et pacifier l’espace social» tout en rappelant que «la consolidation de la démocratie ne saurait s’accommoder de ruse, de tricherie et de bluff». Ils considèrent que les règles électorales doivent faire l’objet d’un «consensus» entre acteurs politiques pour avoir des élections «libres, démocratiques, transparentes et apaisées» afin de poursuivre «la tradition de notre pays en matière de concertation autour du processus électoral».
Toutefois, le leader de la Convergence pour la démocratie et la République (Cdr/Fonk sa kaddu) et ses alliés se disent conscients qu’une institution «n’est forte que lorsqu’elle est animée par de grandes âmes» et, par conséquent, relèvent la «nécessité absolue de trouver dans la nouvelle conscience citoyenne, les valeurs qui fondent la République et qui sont éminemment humaines». Les Non-alignés prennent donc «la pleine mesure des attentes qui sont placées en (eux) et entend(ent) les défendre sans aucune ambiguïté pour des réformes consensuelles, progressives et plus profondes, afin d’avoir des institutions de développement plus efficaces et efficientes, capables de supporter, de protéger et de fertiliser les ambitions citoyennes».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here