PARTAGER

Sa sortie de la semaine dernière et celle de Serigne Mbaye Thiam ont poussé certains à le mettre dans le camp du ministre de l’Eau et de l’assainissement dans la bataille pour le contrôle du Parti socialiste (Ps). Mais le Secrétaire national aux Questions juridiques du parti précise qu’il n’est ni du camp de Serigne Mbaye Thiam ni celui de Aminata Mbengue Ndiaye. «Je pense que ceux qui suivent bien les affaires du Ps savent que mes prises de position précèdent cette opposition dont je ne soupçonnais même pas l’existence d‘ailleurs jusqu’à ce qu’elle soit sur la place publique ces derniers jours. Ils savent aussi que depuis que je suis au Ps ma démarche n’a jamais été d’être pro-Mademba ou pro-Massam­ba. Si je devais nécessairement être pro ce serait pro-Mous­tapha. Je suis socialiste et c’est bien assez comme ça pour me définir», a écrit hier Me Mous­ta­pha Mbaye dans un communiqué.
Cependant, l’avocat précise que Serigne Mbaye Thiam «a exprimé son ambition de diriger le Ps» et il «en a le droit comme n’importe quel autre militant» du parti. Me Mbaye appelle les Socialistes à se retrouver pour «analyser ensemble les perspectives d’avenir afin d’arrêter la conduite à tenir, en particulier en direction de 2024 et non pas une querelle de personnes que rien à mon avis ne justifie». Le président du Conseil départemental de Saint-Louis de conclure : «Je voudrais saisir cette occasion pour renouveler mon appel aux débats internes féconds et à éviter les caractérisations et invectives entre camarades. Nous avons besoin de chacun d’entre nous.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here