PARTAGER

A moins d’une semaine du scrutin du 30 juillet, les bulletins de renseignement parlent. Le Quotidien a appris que des informations ont été interceptées et parvenues au chef de l’Etat sur ce à quoi il pourrait s’attendre le jour-j. Abdoulaye Wade a appelé à une manifestation devant le ministère de l’Intérieur, au­jourd’hui, pour réclamer la distribution des cartes d’identité biométriques. Ça, c’est la première étape, mais il se dit que la tête de liste de la Coalition gagnante/Wattu senegaal a donné un mot d’ordre à ses militants : «Envahir les bureaux de vote et voter très tôt, mais aussi prendre le maximum de bulletins de vote pour ralentir le rythme du vote.» L’objectif, selon la lecture que les autorités administratives comme celles de la coalition au pouvoir en ont faite, c’est de «créer la confusion» et «les conditions d’une prolongation du vote». Le tout, indique-t-on, pour «remettre en cause la crédibilité et la sincérité du scrutin». Pour le pouvoir, c’est un «sabotage organisé» que l’ancien Président envisage avec son «mot d’ordre».
Il faut rappeler qu’à l’image d’autres coalitions de l’opposition, la Coalition ga­gnante/Wattu senegaal s’était opposée à la proposition de la Commission électorale nationale autonome (Cena) de modifier l’article L78 du Code électoral. Mais l’Assemblée nationale, réunie en procédure d’urgence, a adopté le projet de loi qui permet à tout électeur de prendre au moins 5 bulletins de vote sur les 47, de se rendre à l’isoloir et de mettre le bulletin de son choix dans l’urne.

Mayoro Faye : «C’est faux»
Le Quotidien a joint Mayoro Faye par téléphone. Alors qu’il était dans la caravane de la Coalition gagnante/Wattu senegaal à Tamba, le responsable du Pds rejette formellement cette intention prêtée à Abdoulaye Wade. «C’est faux. Aucune consigne n’a été donnée dans ce sens. Nous ne sommes pas dans cette logique. Ce qui est important pour nous aujourd’hui, c’est le retrait des cartes d’identité», affirme-t-il. Une phrase quasi identique à celle de Mamadou Diop Decroix.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here