PARTAGER

Les travailleurs de l’Agence de presse sénégalaise (Aps), à l’appel de leur syndicat, ont décidé d’observer une grève de 24 heures renouvelables à partir de jeudi pour dénoncer les lenteurs notées dans le processus d’approbation du budget réaménagé de l’entreprise. «Alors que le budget réaménagé a été adopté par une réunion expresse du Conseil d’administration datée du 23 octobre, son processus d’adoption (…) qui implique un visa de la tutelle technique (ministère de la Commu­nication) n’est toujours pas intervenu malgré plusieurs rencontres et tentatives», déplore la section Synpics de l’Aps dans un communiqué rendu public à l’issue d’une Assemblée générale tenue ce mercredi.
L’Aps a bénéficié en octobre d’une rallonge budgétaire de 250 millions Cfa pour lui permettre de faire face à ses charges, mais depuis, l’entreprise «peine à disposer» de ces fonds du fait des lenteurs notées dans le processus d’approbation du budget réaménagé et validé par le Conseil d’administration. Le syndicat dénonce «l’absence d’évolution» dans la situation de l’agence et annonce «un plan de lutte» pour la sauvegarde de l’entreprise.  Il juge «incompréhensible» le blocage noté dans ce dossier, alors que le chef de l’Etat avait donné des instructions mises en œuvre par le ministère du Budget avec le déblocage de la rallonge de 250 millions de francs Cfa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here