PARTAGER

M. le Président, je profite de ce 23 juin, qui représente beaucoup dans l’histoire politique du Sénégal, pour vous écrire. En tant que jeune frère et citoyen sénégalais, je me permets de vous donner quelques conseils. M. le Président, inutile de vous rappeler que le 23 juin, c’est le Peuple qui avait exprimé son désir de changement. Ce jour a beaucoup contribué même à votre accession au pouvoir puisque c’est le peuple souverain qui s’était mobilisé pour dire «non» à Me Wade et à son régime. La volonté du Peuple souverain avait fini de l’emporter sur celui du puissant Me Wade à l’époque.
M. le Président, je vous parle de tout cela pour vous rafraîchir un peu la mémoire, mais aussi pour espérer vous faire revenir à la raison. Vous avez vu la forte mobilisation du 21 juin passé. Cette mobilisation est un message que le Peuple vous a adressé. J’espère que vous l’avez compris. Sachez qu’à ce que je sache, aucune personne, aussi mauvaise soit elle, n’a d’intérêt à vous voir en prison ou à voir votre frère en prison. Mais tout le Peuple sénégalais a intérêt à voir le Sénégal sortir de l’impasse. Toute personne, aussi inconsciente soit-elle, souhaite se départir de ses soucis. Il n’y a pas d’emploi, la vie est chère et les problèmes sont nombreux. Alors, ne pensez pas une seule seconde que le Peuple se laissera faire ! Ce scandale est un gros scandale. Vous avez été imprudent et votre frère ne vous a pas aidé. Vous aviez la possibilité d’être le meilleur Président au monde. Vous aviez la possibilité de redonner une autre image à notre pays si vous aviez appris des erreurs de votre prédécesseur, si à votre accession vous aviez tenu compte de la demande sociale, si vous aviez mis en pratique toutes vos promesses. Si vous aviez fait bénéficier au Peuple des ressources naturelles, dans ce cas vous feriez autant de mandats que vous voulez. Mais hélas, vous avez fait autrement. Le Peuple s’est retrouvé très déçu.
M. le Président, le 21 juin passé, c’est ce Peuple souverain (qui s’était mobilisé le 23 juin du temps de Me Wade) qui s’est encore mobilisé pour demander à ce que justice soit faite. Vous avez toujours la possibilité d’apprendre de Me Wade pour vous éviter toute humiliation ou toute autre déception. M. le Président, regardez autour de Me Wade ! Il ne reste plus rien. Toutes les personnes qui le vantaient matin et soir, toutes les personnes qui le défendaient bec et ongles, toutes les personnes qui disaient que jamais elles ne laisseront Me Wade, toutes ces personnes l’ont purement et simplement abandonné. Pis encore, ces personnes le traitent aujourd’hui de tous les noms.
M. Le président, juste pour vous dire que si vous ne revenez pas à la raison, vous allez subir le même sort. Vous avez encore la possibilité de laver votre honneur en demandant à la justice de faire son travail comme il le faut. Aliou Sall et Khalifa Sall sont tous des fils de ce pays. Si Khalifa Sall se trouve en prison aujourd’hui, pourquoi pas votre frère s’il a fauté ? La vérité est souvent amère et difficile à digérer, mais sachez qu’en ce moment c’est seulement ceux qui vous aiment qui vous demanderont de livrer votre frère. Les autres vous conduiront dans l’impasse et vous laisseront là-bas. Je ne vous le souhaite pas.
Monsieur le Président, j’ai été long et je suis peut-être trop petit pour vous donner des conseils. Mais sachez que la stabilité du pays m’intéresse, la paix ici et ailleurs m’intéresse ! Et en tant que musulman, c’est mon devoir d’appuyer sur la sonnette d’alarme. Et comme on dit en wolof, «kula ne sangul sa taar lala bëgël». Le Prophète Mouhamed (s.a.w) de son côté avait dit : «Si Fatima (sa fille bien aimée) avait volé, j’aurais coupé (malgré toute l’affection et la tendresse qu’il a envers sa fille) sa main.» M. le Président, la balle est dans votre camp. Puisse Allah vous montrer la vérité et vous aider à la suivre !
M. le Président, je m’excuse pour toute maladresse dans ma lettre. Notre souhait est de bien faire, tout en ayant conscience que la perfection n’est pas humaine. Nitt matul. Bonne chance à nos Lions et bonne lecture à toutes et à tous !
Hamat SY
Président Groupe Talibé Cheikh et simple citoyen Sénégalais

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here