PARTAGER
Le ministre Aly Ngouille Ndiaye.

Si vous n’êtes pas conscients des difficultés que vivent les Sénégalais dans tous les secteurs, il serait bon de vous rafraîchir la mémoire ou mieux vous rappeler à l’ordre.
Monsieur le ministre de l’Intérieur,
Assurer la sécurité des Sénégalais devrait être plus facile que de truquer des élections. Mobiliser l’Administration territoriale, les forces de défense et de sécurité à des fins politiques, au moment où les Sénégalais de l’extérieur comme de l’intérieur vivent dans l’insécurité et la psychose des enfants kidnappés ou tués, relève pour nous du machiavélisme.
Sachez monsieur le ministre que la durée du mandat n’est pas plus longue que celle de la vie et qu’un de ces jours vous allez rendre compte. Si les régimes et gouvernants qui vous ont précédé ne vous ont pas servi de leçon, certainement, essayer de vous raisonner serait une tentative inutile, mais cela ne nous empêchera pas d’accomplir notre devoir, comme le recommande le Coran dans certains de ses versets. En tout état de cause, l’histoire retiendra, vos enfants aussi, qu’après plusieurs années de lutte pour la consécration de la démocratie au Sénégal, vous avez privé à des Sénégalais de leur carte d’identité et d’électeur et par ricochet, leur droit citoyen de vote. Et certainement, ils ne vous le pardonneront jamais. Vous serez plus mal vu que Ousmane Ngom et compagnie.
Votre régime a gracié Awa Coudou Ndiaye et ses semblables, uniquement pour des raisons politiques, mais sachez que vous ne bénéficierez pas des mêmes avantages parce que le Peuple sénégalais a fini de bannir la transhumance et n’acceptera pas, pour quelque raison que ce soit, la protection de transhumants ou celle d’un membre d’une «famille royale». Et Karim Wade en est un parfait exemple. Traquez les Sénégalais comme vous voulez et emprisonnez les opposants comme bon vous semble ! A chacun son tour chez le coiffeur !
Chers Apéristes, vous qui dites que le président Idrissa Seck fait le tour des tarikhas du Sénégal, nous vous renvoyons à notre guide El Hadji Abdoul Aziz Sy Dabakh qui considérait comme Satan toute personne qui, après vous avoir salué, vous demande à quel tarikha vous appartenez.
Si Idrissa Seck fait le tour des tarikhas, cela veut dire, Dieu merci, qu’il est toujours dans la religion musulmane et n’a aucun contact avec les loges dites maçonniques. Il n’a pas non plus traité les marabouts de citoyens ordinaires. Qu’est-ce qui justifie le séjour de Sun Myung Moon, Rihanna, Macron, etc. au Sénégal avec tous les honneurs ? Partageraient- ils les mêmes convictions maçonniques avec leur hôte ?
Une chose est en tout cas sûre, les questions sur lesquelles les Sénégalais vous attendent sont les suivantes : l’emploi des jeunes, l’achèvement des chantiers de Thiès, celui des travaux du stade Lat-Dior, la crise scolaire, la sécurité des Sénégalais de l’extérieur comme de l’intérieur, la patrie avant le parti, les milliards promis aux Sénégalais à l’occasion des Conseils des ministres décentralisés, l’indépendance de la justice, une Assemblée de rupture, les difficultés du monde paysan, la réduction du train de vie de l’Etat, avec moins de ministres que le régime de Wade etc. Mais malheureusement, le «wakh wakhet» de votre mentor est passé par-là.
En effet, le locataire du palais de la République, le Président Macky Sall, a fini de prouver qu’il dépasse de loin le Président Abdoulaye Wade en termes de «wakh wakhet».
Quant au directeur général de la Poste, nous lui rappelons que les Thiessois sont d’une dignité qu’il n’imagine certainement pas, et pourtant, il aurait dû en avoir un aperçu puisque l’exemple des Rabs lors des Législatives passés est patent. Aujourd’hui, il jette son dévolu du côté des mareyeurs. Wait and See !
Vive le Sénégal !
Alioune SOW 
Coordonnateur  du parti Rewmi
Commune de Thiès ouest

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here