PARTAGER

M. le Président, refusez à une certaine catégorie de militants, leur acharnement démesuré et sans raison sur vos proches et utiles collaborateurs.
Monsieur le Président,
Par deux fois, en votre présence, dans des moments les plus solennels que vous rencontrez des responsables à Kaolack, notre frère et maire de Sibassor, Djby Kalidou Niang, coutumier des faits, s’illustre par son comportement irrévérencieux, séditieux et ses propos achalants contre votre vaillant compagnon de lutte, M. le ministre Diène Farba Sarr, par ailleurs coordonnateur départemental et premier développeur de l’Apr dans le département. Sa volonté de flinguer notre coordonnateur départemental et sa rage d’embrumer le travail méthodique du combattant pour la République à chaque occasion que vous êtes à Kaolack, fait de ce type de militant impétueux et au comportement suranné un vrai danger dans notre commune d’abord et dans l’Association des maires par ailleurs où il insulte ou se querelle tout de go avec ses administrés, ses collègues pendant les réunions des maires du département, ou lors des différentes réunions du conseil exécutif local avec ses conseillers. Lui, un mareyeur de profession exténué, maintenant aride et livide, se console dans une logorrhée d’insultes pour apaiser son courroux d’homme mis en quarantaine.
Monsieur le Président,
Puisque Diène Farba Sarr a pardonné, nous n’allons pas nous concentrer sur cet homme impénitent pour vous adresser cette lettre ouverte. Le seul mobile qui nous anime est d’apporter un démenti formel que le coordonnateur Apr à Kaolack n’est pas le problème du parti mais plutôt les amateurs en politique et autres qui ont été abandonnés par leurs bases ou sont obnubilés par le positionnement et la quête de notoriété. Le coordonnateur, Diène Farba Sarr, en homme expérimenté, a bien compris comme Churchill qu’«on ne peut être tué qu’une seule fois au combat, mais plusieurs fois en politique».
Monsieur le Président
A notre corps défendant, nous ne pouvons pas ne pas attirer votre attention sur notre volonté commune des militants de Kaolack à attendre de vous des décisions fermes pour siffler la récréation et fortifier davantage notre coordonnateur, gage d’une stabilité politique du parti à Kaolack. La pugnacité de certains responsables et les discours véhéments entre responsables du Parti doivent, à notre avis, être plus utiles et orientés vers l’opposition pour toujours et particulièrement à quelques mois de l’élection présidentielle si préoccupante à Diène Farba Sarr et ses collaborateurs du Saloum. Tous les discours au ton dolent qui ne cherchent qu’à distraire ou désappointer n’ont pour objectif qu’à secouer le caractère flegmatique et la placidité de notre coordonnateur, qui est plutôt préoccupé à vous réélire dès le 1er tour pour continuer, à vos côtés, son vaillant combat pour la République.
Monsieur le Président
Nous profitons de cette lettre pour vous dire que la coordination Apr de Kaolack est légitime et fait son travail, mais elle peut mieux faire. Nous comptons sur votre fermeté légendaire pour renforcer le leadership de Diène Farba Sarr et rappeler à l’ordre les fossoyeurs de l’unité.
Par avance, nous vous adressons nos remerciements pour l’attention que vous voudriez bien porter à notre lettre.
Nous vous prions de croire M. le Président de l’Apr, en l’assurance de notre haute considération.
Babacar SARR
Cadre Apr, 1er Adjoint au maire
Commune de Sibassor/Kaolack

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here