PARTAGER

La nouvelle est tombée, c’est donc l’Allemagne qui organisera l’Euro 2024, a annoncé le président de l’Uefa, Aleksander Ceferin, ce jeudi. A l’issue du vote, l’Uefa a donc préféré l’Allemagne à la Turquie pour l’organisation de la compétition. La dernière grande compétition organisée en Allemagne était la Coupe du monde 2006. La Turquie, elle, n’a jamais organisé de compétition sportive de cette ampleur.
Du coup, c’est une excellente nouvelle pour le pays organisateur du Mondial 2006, mais un drame pour la Turquie qui enregistre son quatrième échec en la matière. Et comme cela était prévisible, les premières réactions du côté du Bosphore ne se sont pas fait attendre, et elles sont plutôt virulentes. Sur le site du média Miliyet, le journaliste Sansal Büyüka s’en est pris à l’Uefa. «La vie est un théâtre, les pires sont assis aux meilleures places. L’Uefa c’est comme ça, je n’ai pas d’autres mots. Une fois encore, l’Uefa s’est rangée du côté du plus fort.»
De son côté, le journaliste de Fanatik Cagri Davran nous a déclarés : «Nous sommes mécontents parce que nous pensions avoir donné toutes les garanties à l’Uefa. Nous étions prêts pour accueillir l’Euro 2024. Nous ne pouvons pas expliquer ça du point de vue sportif, c’est politique. Et l’Allemagne a déjà organisé trois grands tournois, deux Coupes du monde et un Euro. Nous avons été candidats pour les éditions 2008, 2012, 2016 (la Turquie a étébattue d’une voix par la France) et donc 2024. Nous ne méritions pas ça. Nous sommes en colère. C’est assez.» Et nul doute que les Unes des journaux turcs de demain matin (aujourd’hui) risquent d’être elles aussi saignantes.
Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here